AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Interviews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MissDior13013
membres actifs
membres actifs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 26
Localisation : Ou Je Suis, AVec qui que je suis, Que Du Bonheur
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Interviews   Dim 11 Mai - 22:16

flower Alors Postez Ici tous vos Interwiez sur rani est aussi celles que les gens parlent d'elle je commence
« On raconte que vous avez changé de nom ? »
— Mukerji, c'est mon vrai nom. Sur les génériques de films, il est transcrit en lettres romanes. C'est pour cela qu'il y a des variations. J'ai simplement mis le point sur le "i" et j'ai demandé que mon nom soit orthographié correctement afin que ce soit conforme à mon identité, telle que cela figure sur mon acte de naissance. On m'a demandé si c'est pour la numérologie. Moi je ne suis pas une experte de cette science, mais une chose est certaine, c'est qu'il y a dans un nom plus de choses que l'on ne croit. Le nom, cela influe sur votre destin. Et le "i", moi j'y tiens.

« Quelle est l'origine de votre nom "Mukerji" ?»
— C'est un nom Bengali. C'est la forme contractée du nom Bengali MUKHOPADHYAYA. Vous connaissez le poète Mukhopadhyaya Rajkrishna ? Son recueil "Mitrabilap" est magnifique.

« Vous êtes l'actrice la mieux payée de Bollywood...»
— J'aimerais bien !

« Vous êtes riche, que faites-vous de votre argent ? »
— Vous êtes bien curieux ! Je paie mes impôts. Avec ce qu'il reste, je dois gâter ma petite nièce et s'il me reste quelque chose je m'achète des sarees. Et puis, il y a la nouvelle maison à Juhu, ensuite... bon, je ne vais tout de même pas vous donner la liste des oeuvres caritatives que je soutiens ! Vous savez, l'argent n'est pas tout. Il y a 10 ans, je ne gagnais presque rien, et j'ai souvent accepté de baisser moi-même le montant de mes cachets pour faciliter les productions. J'ai toujours été heureuse, riche ou pas riche, car j'ai toujours eu l'affection de mes parents. Je souhaite qu'une telle richesse soit accordée à tout le monde.

«Dites-nous quelque chose à propos de vos amis et collègues de travail...»
— Vous espérez que je radote sur les uns et sur les autres ? Ce n'est pas mon style, moi, je m'intéresse aux vraies valeurs des personnes.

«...Quelques mots sur Aamir Khan ? »
— J'ai eu le privilège de jouer avec lui dans "Ghulam". C'était à mes débuts et je n'étais pas au point. Il m'a appris à comprendre le rôle. C'est devenu un ami, et quand il m'a appelée pour "Magal Pandey, the Rising", j'ai tout laissé tomber pour me consacrer à ce rôle. Aamir est mon ainé, entre nous c'est une amitié pour la vie.

«... Shah Rukh »
— Shah Rukh est un grand ami, il peut compter sur moi en toute circonstance. Il m'a porté chance.

«... Preity Zinta »
— C'est une très bonne amie. Travailler avec elle est un régal, elle est perfectionniste et cela me plait. Et puis, elle a plein d'humour !

« Rani, parlez-nous de vos relations amoureuses... »
— Je n'apprécie pas l'utilisation du pluriel dans cette question. Moi, je crois aux valeurs du coeur, je crois en l'amour unique, absolu et vrai. La multiplicité, ce n'est pas mon style. Ensuite, il faut que vous sachiez que je donne toute mon énergie à mon métier. Cela suppose des sacrifices. Mais je n'exclue pas que le grand amour puisse surgir...

« Pourtant...»
— C'est vrai, j'ai déjà un homme dans ma vie, c'est Ram, mon père. He's the best !

« Rani, quels sont vos loisirs ?»
— J'adore mes amis. Mon loisir, c'est les amis.

« Votre plat préféré ? »
— Les poissons frits quand c'est ma mère qui les prépare. Sinon j'aime bien les jalebis et les parathas. Le caviar aussi, mais ça fait snob.

« Avez-vous un regret dans votre vie ? »
— Oui. Je ne sais pas nager.

« Parlez-nous de votre vie personnelle... »
— Ma vie est simple. Après le studio, le soir, je rentre toujours chez moi. Je viens tout juste de faire construire une nouvelle maison de famille. De vivre en famille, cela me donne beaucoup de force. Par exemple je déteste les aéroports. Je déteste ces moments de vide où l'on n'est nulle part... Moi, il me faut ma maison et les gens que j'aime. Mon père est mon meilleur conseiller, il m'aide pour choisir les rôles. Si je suis ce que je suis, c'est grâce à lui et surtout ma mère, c'est elle qui a voulu que je sois une actrice.

« Avez-vous le sentiment d'avoir accompli quelque chose en devenant une star ? »
— Oui, j'accomplis ma propre destinée.

« Que vous a apporté le cinéma ? »
— Il m'a fait monter au top. Pensez, je suis même montée sur l'Himalaya !

« Quelle chose détestez-vous le plus? »
— La violence. Je ne supporte pas, même verbale. J'accepte les colères, les moments de folie qui peuvent s'emparer de chacun de nous, mais la violence comme méthode, quelque soit la forme qu'elle emprunte, je ne l'accepte pas.

« Vos défauts ? »
— Je suis une maniaque du rangement. Je ne supporte pas le désordre.

« Vos qualités ? »
— Je n'arrive pas à imaginer que je puisse en avoir !

« Vos projets »
— C'est le Mahabharata que Mani Ratnam prépare depuis longtemps. Ce sera un grand moment de cinéma, et aussi dans ma vie, parce que jouer dans le Mahabharata, c'est la mythologie de mon pays, et nous les acteurs, nous devons tous y participer, c'est notre mission. A part ça, je me lance aussi dans la peinture. J'apprends aussi le français en ce moment, j'avais déjà commencé il y a quelques années.

« Où passez-vous vos vacances ?»
— Je n'ai pas beaucoup de temps pour les vacances, mais j'adore la France et ses chateaux. J'ai aussi découvert l'Espagne. Un pays merveilleux. J'ai adoré Tolède et le chateau de Siguenza. J'ai aussi aimé le Maroc. J'adore les grosses pierres.

« Pour vous, qu'est-ce que la modernité ? »
— J'ai grandi dans une famille traditionnaliste, c'est pourquoi je peux paraître “vieux-jeu” dans certains domaines. Je suis une femme de mon temps, mais je respecte les traditions qui nous enseignent beaucoup de choses. J'ai un grand respect pour mes parents, ce sont eux qui m'ont donné les bases sur lesquelles j'ai pu me construire. Pour moi, la modernité consiste à s'adapter à son temps, sans renier son passé.

« Rani, qui sont vos amis ? »
— Il y a d'une part mes collègues de travail, comme Sha Rukh, Sanjay, Karan, Aamir Khan. Nous nous voyons tout le temps, nous discutons beaucoup de notre métier, de nos rôles. C'est une famille. Et d'autre part, il y a des amis à qui je suis liée par un sentiment de proximité plus... spirituelle. Ce sont des amis à qui je pense tout le temps mais que je ne vois que rarement. Ils le savent et nous sommes ensemble, par delà les distances. Vous savez, l'amour peut revêtir des formes non-contingentes, la communication se fait alors d'esprit à esprit, directement, par une sorte de canal de perceptions intimes. C'est peut-être la forme la plus sublime de l'amour, quand les êtres se sentent au delà des astringences matérielles. C'est cela, la puissance du coeur !

« Et l'amour physique alors ? »
— Franchement vous allez trop loin ! Je suis indienne et bengali, et je n'aime pas parler de ces choses. L'amour n'est pas du domaine du commentaire. Mais je peux vous dire que si deux esprits se rencontrent et si les corps assument la fusion, alors c'est un acte de beauté.

« Rani, on ne vous savait pas si spirituelle ! »
— Je ne sais pas si je suis spirituelle ou pas. Je suis indienne, voilà tout. Et je suis Bengali et j'en suis très fière.

« Etes-vous superstitieuse ? »
Superstitieuse ? Le mot n'est pas bien choisi car il exprime déjà un jugement. Je crois aux signes. Mais en cela je ne suis pas originale, car en Inde, tout le monde croit aux signes. Croire aux signes, c'est une manière de vivre. Et cela me réussit, car les signes ne se trompent jamais.

« Mariage en perspective ? »
— Je laisse la vie décider. J'attends un signe...

« Et comment saurez-vous que c'est lui ? »
— Ah, écoutez, tout de même ! On ne va pas refaire le dialogue entre Maya et Rahul, au début de "Dil to pagal hai" ! S'il y a un signe, je le reconnaitrai, voilà tout !

« Quelles sont vos lectures préférées »
— La lecture ça n'a jamais été mon fort, mais j'adore la poésie de Faiz Ahmad et de Iqbal. Mon écrivain préféré c'est Rabindranath Tagore. Mais aussi Barnerji Bibhutu, ses livres ont été adaptés en films par Satyajit Ray, comme "Pather Panchali". Evidement il y a la Bagavad Gita.

« Vos films préférés ? »
— Je suis vieux-jeu, vous savez ! Pour moi, les meilleurs films, c'est "Dark Passage", "Casablanca", mais aussi tous les films de Fred Astaire. J'aime aussi le cinéma français, les films de Marcel Pagnol, "Fanny" par exemple. C'est du grand cinéma et les acteurs sont fantastiques.

« Vos personnalités préférées ?»
— Mon père et Mahatma Ghandi.

« Votre espérance ?»
— L'amour, pour tous. Oh je sais, cela peut prêter à rire, mais je souhaite sincèrement que l'amour gouverne le monde. Si vous avez une meilleure solution, faites-moi signe.




rani mukherji, personal site
rani mukherji, site personnel

Désolé kajol131 Si c'est trop grand bein tu n'auras qu'a l'éffacé Mais je Pense Que c'est un Trés Bon Interview Long mais Bien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissDior13013
membres actifs
membres actifs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 26
Localisation : Ou Je Suis, AVec qui que je suis, Que Du Bonheur
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Interviews   Dim 11 Mai - 22:19

J'oubliais Le Plus Importan
source : ranimukherjee34 Merciiiiiiiiiiiiii Beaucoup
J'ai Fait la proposition Qu'elle vienne dans Le Forum s'inscrire attendons sa réponse............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interviews
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les interviews de Forumamontres - Jean-Frédéric Dufour Président de Zenith
» l'interdite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salman-Rani :: ¤¤ Rani Mukerji ¤¤ :: ¤¤ Rani Mukerji ¤¤ :: ¤¤ Sa Vie Personelle ¤¤-
Sauter vers: